Photo HUDERF
FRNLEN

>>Pyramide alimentaire

Pyramide alimentaireDès la naissance, il convient de respecter certaines règles dans l'alimentation afin qu'elle soit saine. Ces règles reposent sur des données scientifiques solides et se concrétisent sur le terrain par le respect d'une pyramide alimentaire. Sa base correspond aux aliments que l'on peut consommer en abondance sans danger pour la santé, en évitant ainsi les dangers liés aux déséquilibres que certains entretiennent en mangeant trop des nutriments situés à son sommet (aliments très gras, trop salés ou riches en sucres à résorption rapide).

Savez-vous que :

FéculentsSans féculents (céréales, pommes de terre, etc.) vous...

... manquez d'énergie.
Cependant ceux-ci sont souvent accompagnés d'aliments qui font dangereusement grossir (mayonnaise, sauces variées...). Il faut respecter certaines règles dans les proportions de ces "garnitures" qui doivent toujours être consommées avec une grande modération.

Fruits et légumesSans fruits et légumes vous...

... manquerez de vitamines (si importantes pour la croissance et le métabolisme) et de fibres.
Les fibres sont essentielles à la qualité du transit et avec la quantité de liquide prise quotidiennement, elles déterminent le rythme des selles.

Produits laitiersPas assez de produits laitiers ?

Vous risquez de raréfier votre trame osseuse par manque de calcium.
Un bon squelette pour la vie se prépare dans l'enfance et l'adolescence. En particulier pour la femme qui souffre souvent d'ostéoporose après la ménopause, il faut suggérer une consommation suffisante de produits laitiers pendant route la vie. Il y a autant de calcium (300 mg) dans un litre de lait (entier ou écrémé) que dans deux yaourts, 300 gr de fromage blanc ou 30 gr d'emmenthal.

Viande, volaille et oeufsViandes, volailles et oeufs sont importants dans la construction des muscles (apport en fer).

Si l'enfant préfère un régime végétarien, on recommande cependant la prise d'oeufs, de poisson ou de volaille. II faut au moins la taille de la paume de la main de l'enfant comme prise quotidienne de viande.

Matières grassesEt les matières grasses ?

Elles ont aussi leur rôle à jouer puisqu'elles transportent les vitamines liposolubles dans le sang (vitamine A "vue", D "os", E "anti-oxydant" et K "coagulation"). On privilégiera les graisses végétales.

SucreriesLes sucreries doivent être consommées avec modération.

Deux boules de crème glacée (ou mieux de sorbet) mais seulement si elles ponctuent une partie de football, une marche ou une ballade à bicyclette ! Les sucreries doivent être accompagnées d'une activité physique.

BoireBoire !

Oui, 1 litre et demi d'eau plate par jour (pourquoi pas agrémentée d'un peu de jus de citron ou de tranches d'agrumes), des jus de fruits. De manière occasionnelle, maximum une cannette de boisson "limonadée" par jour et dans la moins mauvaise de ses versions c'est-à-dire light !

La télévision, pire ennemi de l'enfant obèse...Le pire ennemi de l'enfant obèse est la télévision !

Elle décourage l'activité physique. Elle encourage le grignotage et soumet les enfants au matraquage publicitaire qui prône les sucreries, snacks et boissons sucrées.

Les 3 'C'Les 3 "C"

Pour éduquer les enfants, il faut rapidement leur faire comprendre qu'il y a plus que les 3 "C" (chocolat, chips et coca) en matière de saveurs, en variant celles-ci le plus possible.

BiberonAttention enfin à la température des biberons !

La température doit être de 37 degrés. En chauffant trop, les vitamines sont détruitres, le lactose caramélisé et les protéines dénaturées. Il est recommandé de bien agiter le biberon pour en homogénéiser la température surtout s'il a été réchauffé par micro-onde (attention aux brulûres !).

>>Unité de Nutrition et Diététique.