Photo HUDERF
FRNLEN

>>Médecine du sommeil

Médecine du sommeilLa consultation des troubles du sommeil aide les familles à résoudre les difficultés de sommeil présentées par leur enfant (difficultés à trouver le sommeil, éveils et les pleurs nocturnes, mouvements anormaux durant le sommeil, ronflements et les bruits anormaux durant le sommeil, fatigue ou la somnolence durant la journée) et prend en charge les problèmes d’apnées et de mort subite du nourrisson ainsi que les familles endeuillées par la perte inopinée d’un nourrisson.

Laboratoire du sommeilPar les services combinés d’un pédiatre, d’une diététicienne et d’une psychologue, l’équipe assure une prise en charge multidisciplinaire de difficultés alimentaires ou psychologiques associées aux troubles du sommeil.

Des examens de sommeil peuvent être réalisés en ambulatoire ou dans le laboratoire de l’Unité pédiatrique du Sommeil.

Les travaux conduits à l’hôpital et dans le laboratoire du sommeil ont permis de développer des campagnes de prévention (initiées en 1993 au plan national) sur la mort subite du nourrisson. Ces campagnes ont été suivies d’une chute de plus de 75% du nombre de décès liés à la MSN.

L'unité du Sommeil a également développé une expertise reconnue dans le domaine des troubles du sommeil des enfants.

Unité du sommeil

Unité d’hospitalisation neurologique et des troubles du sommeil

La salle 67 accueille et prend en charge les nourrissons et enfants qui nécessitent une hospitalisation pour la mise au point diagnostique et thérapeutique des :

  • Problèmes neurologiques : retard de développement, épilepsie, troubles moteurs, maladies inflammatoires ou dégénératives du système nerveux…
  • Problèmes de sommeil : investigation électrophysiologique des problèmes qui ne peuvent être résolus en consultation, investigations et prise en charge des nourrissons à risque de mort subite, mise en route d’aides respiratoires au cours du sommeil…

L’équipe de médecins et d’infirmiers est formée aux compétences nécessaires à la prise en charge spécifique de ces pathologies tant sur le plan physique que psychologique et social. Elle travaille en étroite collaboration avec les autres disciplines au sein de l’HUDERF.